Les repas en famille favorisent le bien-être des ados et resserrent les liens

Les études l’ont démontré, les repas en famille sont bénéfiques à l’harmonie et au bien-être de chacun et notamment des adolescents.

Partager un même repas développe en effet l’altruisme et la sociabilité (via). A cela s’ajoutent les bienfaits liés au temps passé ensemble. Des chercheurs ont déterminé qu’un temps minimum de 6 heures hebdomadaires passées en famille permet à l’adolescent de se sentir mieux et d’éviter des comportements qui mettent en danger sa santé ou compromettent sa réussite scolaire.

 

Afin que les repas soient profitables, il convient de suivre certaines règles qui pourront être transformées en « accords » validés par tous.

Le livre « mode d’emploi de mon ado » nous donne quelques pistes que l’on peut compléter :

  1. Programmez des repas en famille le plus souvent possible (à faire apparaitre dans un planning familial).
  2. A défaut, prévoir des goûters, un pique-nique,…
  3. La règle est : pas d’écrans à table (TV, iPod, smartphone, tablettes, etc.).
  4. Faites un tour de table où chacun peut raconter un fait dont il est reconnaissant (les repas gratitude sont des réussites)
  5. Proposez à toute la famille de participer à la bonne marche des repas (cuisine, mettre la table, vaisselle,…). Cela responsabilise, instaure le sentiment d’appartenance à la famille et comble le besoin de se sentir utile.
  6. On peut imaginer un repas à thème. Chacun propose un thème à tour de rôle.
  7. Remerciez tout le monde pour ce repas. 

Si des sujets sensibles sont à aborder, invitez les personnes concernées à un tête-à-tête en dehors des repas. Peut-être sous forme de temps dédié.

repasdefamille

 

« Mode d’emploi de mon ado » de Sarah Jordan est disponible sur amazon.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *