Motiver un ado, c’est possible ! 5 astuces à découvrir (discipline positive)

Vous avez probablement remarqué que les menaces, cris et autres reproches ont peu (ou pas) d’effet positif sur les adolescents (et bloquent même plutôt leur cerveau). Ceci génère de la frustration et des émotions désagréables. D’autres méthodes fonctionnent beaucoup mieux et elles n’utilisent ni le bâton ni la carotte. Je vous propose de les découvrir. Elles sont issues de la discipline positive.

la discipline positive pour les adolescents

En Discipline Positive, l’encouragement est la base de la motivation. Si l’adolescent a la perception qu’il est capable, il peut alors s’engager dans ses apprentissages et y trouver un réel plaisir. Il développe alors un système de motivation plus personnel.

  1. Les encouragements et « appréciations positives »
    « Il n’y a rien de plus motivant que d’être reconnu pour ce que l’on apporte, ce que l’on construit, ce à quoi on contribue, avec notre identité propre, les talents que l’on porte et ceux que l’on développe. » Donc, concentrez-vous sur le positif et décrivez oralement ce que vous voyez (sans juger) afin votre ado soit motivé pour réaliser d’autres actions de ce type. Certes, cette focalisation sur le positif n’est parfois pas « naturelle » mais avec un peu d’entraînement, l’habitude est adoptée et l’harmonie familiale s’en trouve renforcée.
  2. L’humour
    Susciter la surprise, recourir à l’irrationnel, forcer les traits, …sont des méthodes de communication appréciées des adolescents. Attention de ne pas glisser dans la moquerie…l’humiliation bloque le changement, blesse l’estime et peut faire naître de la rancœur.
  3. La contribution réciproque 
    C’est la méthode du donnant/donnant. Chacun fait un pas vers l’objectif : « tu peux utiliser la voiture ce soir après en avoir nettoyé l’intérieur ». Attention : le donnant/donnant n’est pas du chantage.
  4. L’implication du parent
    Implication n’est pas substitution. On peut ainsi poser des questions pour aiguiller la réflexion des adolescents et les aider à résoudre leurs problèmes. Les phrases « qu’en penses-tu ? » « as tu essayé ainsi ? » « que conseillerais-tu à un ami dans la même situation ? » « quels sont tes choix ? » « je te raconte mon expérience ? » sont efficaces.
  5. La recherche de solutions, l’accord et le suivi
    Les accords sont comme des contrats moraux. Ils impliquent une adoption de solutions qui conviennent à la fois aux parents et aux adolescents. C’est un outil d’autonomie et de responsabilisation. Dans le cadre du suivi, si un accord est transgressé, il est essentiel d’agir dans la bienveillance et dans la fermeté en rappelant l’accord ou en demandant « quel était notre accord ? ». Quand un adolescent applique un accord, soulignez cet effort : « merci pour ta coopération ». Un accord peut être révisé pendant une réunion formelle et tant que la nouvelle solution convient à tous. Attention, le suivi peut être parasité si nous tombons dans un des ses pièges :

    accord-discipline-positive
    Extrait de la Discipline Positive pour les adolescents de Jane Nelsen

Une règle importante est à respecter tout au long de l’adoption collective et du suivi des accords :

« Entendre et valider les émotions et/ou les points de vue de l’adolescent avant de partager sa propre perspective et trouver un accord qui convienne à tous ». L’écoute empathique fait des miracles.

 

Enfin : évitez d’expliquer trop longuement car vous perdrez l’attention de votre ado. Soyez bref et utilisez la communication non-verbale qui amplifie le sentiment de complicité et de confiance (montrez du doigt les chaussures lorsqu’elles doivent être enlevées par exemple).

 

Voir « La discipline positive pour les adolescents » de Jane Nelsen sur amazon.fr

Une pensée sur “Motiver un ado, c’est possible ! 5 astuces à découvrir (discipline positive)

  • 18 octobre 2016 à 13 h 51 min
    Permalink

    Utile pour les parents, surtout je pense pour les mères qui sont désemparées, quand le père absent ne s’est jamais impliqué dans l’ éducation et que la grand-mère a tout dirigé et a réussi à garder l’ enfant sans rien lui inculquer, et surtout sans tenir compte des positions de la mère et même à lui donner tort devant l’ ado….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *