Mode d’emploi pour communiquer sans violence avec son ado

Les émotions sont des indicateurs de nos besoins. Lorsqu’un de nos besoins n’est plus satisfait, nous ressentons une émotion désagréable.

C’est ainsi qu’une chambre mal rangée amène à une colère qui elle-même pousse à des échanges vifs et des accusations qui peuvent déboucher sur un conflit et une porte qui claque. Cette porte qui claque représente le « mur » dans le titre du livre de Marshall B. Rosenberg :

Et pour éviter les murs, nous pouvons opter pour une méthode de communication certes moins intuitive mais beaucoup plus efficace et riche : la CNV (Communication Non Violente).

Il s’agira de suivre 4 étapes :

1) Je décris ce que je vois / j’entends (sans porter de jugement) : « Je vois que les vêtements sont sur le sol et de la poussière sur ton bureau. »
2) J’exprime mon émotion avec un message « je » : « Je suis en colère/énervé/découragé quand je vois cela. »
3) Je verbalise mon besoin : « J’ai besoin d’ordre et de propreté dans la maison. »
4) Je transforme mon besoin en demande concrète formulée positivement ou proposition de choix : « Je veux que tu me donnes une date et heure précise pour lesquelles tu t’engages à ranger ta chambre et à nettoyer ton bureau. Tu peux même commencer maintenant si ton emploi du temps le permet. « 

Une 5eme étape est envisageable bien que nous puissions l’intégrer dans l’étape 4.
5) Je négocie si nécessaire en gardant en tête la satisfaction de mes besoins. L’autre a en effet le droit de refuser d’accéder à la demande en l’état.

 

Il y a quelques réflexes à travailler pour que ces 4/5 étapes s’enchainent avec fluidité. Le fait d’éviter de juger, d’étiqueter ou d’accuser par exemple. On remarquera alors que l’emploi du « je » facilite la tâche.

 

Si vous souhaitez vous former, je vous invite à lire le livre de Marshall Rosenberg « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » et à vous inscrire pour une formation officielle .

 

Bonus 1 :

Les 4 étapes du processus de la CNV
By IsabellePadovani (Own work) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

Bonus 2 : voici un reportage dont le sujet est « la Communication Non Violente au quotidien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *