Le cerveau de l’adolescent : un grand chantier

Que se passe-t-il dans la tête des ados ? David Gourion, psychiatre et docteur en neurosciences nous explique qu’au-delà des changements psychologiques, c’est une tempête cérébrale qui se joue dans la tête des 12-25 ans.

Du point de vue du cerveau, deux processus sont en oeuvre  pendant l’adolescence :

  • un processus de construction (des autoroutes de l’information se créent)
  • une optimisation des réseaux neuronaux (par élagage) et une myélinisation pour accélérer la vitesse de circulation de l’information

 

La provocation des adolescents : un acte majoritairement involontaire

L’anticipation des conséquences des actes est en défaut chez les adolescents du fait de leur câblage neuronal en cours d’élaboration. Ainsi, ils ont tendance à sous-estimer les risques et à faire preuve d’impulsivité. La maturité s’acquiert avec le temps et grâce à l’empathie de leur entourage.

 

Fragilité psychique des adolescents

David Gourion explique que le cerveau des adolescents est certes très créatif et performant mais particulièrement fragile. La consommation de drogues, la maltraitance, le stress,… mettent en danger l’équilibre et le développement de leur cerveau.

Rajoutons qu’il est important pour les parents de dépasser la généralisation des comportements en arguant la crise d’adolescence. Ainsi, un isolement social soudain, des états dépressifs récurrents, un abandon massif des activités appréciées doivent alerter sur la nécessité d’une aide au sein ou à l’extérieur de la famille. Cette aide débute par un dialogue en toute bienveillance (sans jugement, menace, reproche).

 

Source : Follie passagère

 

David Gourion est l’auteur de « la fragilité psychique des jeunes adultes »

la fragilité psychique des jeunes adultes

2 pensées sur “Le cerveau de l’adolescent : un grand chantier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *