Un court métrage percutant pour lutter contre le harcèlement

Parce que les victimes de harcèlement ne peuvent parfois pas dénoncer ce qu’elles subissent car la honte et la peur les en empêchent ou qu’elles n’ont pas encore pris conscience que les moqueries, menaces, violences, vols, … même minimes, étaient une forme de harcèlement, il est important de déclencher des occasions de dialoguer pour libérer la parole et de rappeler que des aides existent.

C’est pourquoi je vous recommande de regarder ce court-métrage créé dans le cadre du Nikon Film Festival et intitulé « Je veux mourir ».

Il a été réalisé par Maxime Dubuisson (collège François Villon de Walincourt-Selvigny). Les acteurs sont des élèves qui ont vécu ou ont été témoins de harcèlement. Le film est parrainé par Nicola Sirkis du groupe Indochine.

Il rappelle ce que sont les actes de harcèlement, leur caractère illégal et punissable et les numéros de téléphone utiles (3020 pour les témoins et victimes) .

Merci pour cette video qui , je l’espère, aidera de nombreux adolescents en souffrance. Vous pouvez d’ailleurs soutenir ce travail pour qu’il ait plus de portée et de visibilité sur le site du Nikon Festival.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.