Langage positif : les mots à éviter avec les adolescents

En adoptant un langage positif, nous, parents, favorisons le dialogue et la coopération avec notre entourage et notamment avec nos adolescents.

Afin de cultiver cette façon de communiquer, le spécialiste des questions d’adolescence Michel Fize nous offre quelques précieux exemples que j’ai réuni dans le tableau ci-dessous.

Notons que les mots que nous employons influent aussi sur nos émotions, notre niveau de stress et notre manière de penser.

Ainsi, en évoquant la confiance plutôt que la contrainte ou encore la proposition de choix plutôt que la frustration inhérente à un ordre inflexible, nos adolescents seront plus à même de collaborer et de développer sainement leur autonomie .

 

Source : “J’aide mon adolescent à grandir” de Michel Fize est disponible sur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.