La fille de Vercingétorix : l’adolescence à l’honneur !

Le nouvel album Asterix est arrivé et il parle de l’adolescence !

Une chronique a donc toute sa place sur Adoze.fr !

En effet, la fille de Vercingétorix fait son apparition dans le village d’irréductibles gaulois, escortée par ces deux papas de substitution, deux chefs Arvernes, Monolitix et Ipocalorix. Leur mission est de protéger Adrénaline (c’est son prénom !) car César veut la kidnapper pour la “Romaniser”.

Abraracourcix acceptera de veiller sur Adrénaline le temps que les deux Arvernes reviennent avec un bateau en partance pour Londres (Londinium) où l’adolescente sera à l’abri des hommes de César.

Ce sont nos deux comparses Asterix et Obelix qui relèveront ce défi mais la jeune fille parviendra à fuguer…

Cet album dresse un joli portrait de l’adolescence et du besoin pressant d’autonomie. Les adolescents du village se réunissent et refont le monde (avec des opinions écologiques qui raviraient Greta Thunberg).

L’histoire, parsemée de clins d’oeil historiques et culturels et de jeux de mots, aura le mérite de séduire et réconforter parent et adolescent, jusqu’à relativiser les petites discordes du quotidien. Car, ce qui compte, au fond, c’est l’amour.

 

“La fille de Vercingétorix” de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.