Exercice : Réparer les blessures du coeur et les carences affectives des ados

« En grandissant, nous éprouvons tous un besoin légitime de sécurité, d’épanouissement et d’amour. Les enfants, les adolescents et les jeunes adultes ont besoin de se sentir respectivement rassurés, plus autonomes et dignes d’inspirer un amour romantique. Quand ces besoins sont assouvis par différentes « sources » – comme l’affection d’un parent, la confiance d’un professeur ou l’amour d’un(e) petit(e) ami(e) – les expériences positives qui en résultent pénètrent dans la mémoire implicite et se transforment en ressources de bien-être d’auto-régulation, de résilience, d’amour propre et d’efficacité. C’est la recette d’un développement psychologique sain. » Rick Hanson.

L’auteur du livre « le pouvoir des petits riens » nous propose une façon de travailler sur ces carences affectives et autres blessures en « absorbant » les vitamines qui les soignent.

Partant d’un des trois systèmes motivationnels  de notre cerveau (éviter les menaces, rechercher des « récompenses » et l’attachement au groupe), il énonce des carences et leurs vitamines dans le tableau ci-desssous :

IMG_0224

 

 

Exercice :

– à partir du tableau ci-dessus, essayez d’identifier les carences et blessures de votre ado puis invitez-le à orienter son attention sur les vitamines déjà présentes dans sa vie (actuelle et passée) qui permettent de les réparer. L’écoute active favorisera son expression et la verbalisation émotionnelle, étape nécessaire pour dépasser les blocages émotionnels.(voir cet article).

Suggérez-lui de penser par exemple aux personnes qui  l’aiment, l’admirent (dont vous, bien sûr). Dites-lui de capter les sourires qu’on lui adresse. Prenez-le dans vos bras s’il est d’accord. Sinon, rassurez-le oralement sur votre amour inconditionnel.

– si vous ne trouvez pas ces vitamines, créez des situations pour les faire apparaitre.

– dès que vous avez trouvé une vitamine, guidez votre ado afin  qu’il s’en imprègne en pleine conscience. Faites remonter le sentiment agréable qui en résulte.

– proposez-lui de garder ces vitamines sous la main ainsi que les façons de les faire apparaitre. Un album photo (réel ou numérique) prévu à cet effet est une idée à retenir.

 

Progressivement, il intégrera cette façon de se soigner et pourra avancer plus sereinement dans la vie.

 

Notez que ces conseils sont aussi valables pour les adultes.

 

Source : « Le pouvoir des petits riens » de Rick Hanson

 

A compléter avec l’écoute active (voir cet article).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *