Des ressources pour lutter contre le manque de sommeil des ados

Un adolescent sur trois s’endort en classe. C’est le constat de la dernière étude du réseau Morphée, réseau de santé, dédié aux troubles du sommeil.

D’après l’étude, les adolescents manquent en moyenne de deux heures de sommeil par nuit en période scolaire, à cause de leurs nombreuses activités numériques qui amplifie le décalage de leur horloge internet.

Pour le Dr Sylvie Royant-Parola, présidente du réseau-Morphée, « les écrans sont responsables de l’aggravation du manque de sommeil que l’on observe ces dernières années. C’est l’apparition de ces outils numériques fascinants qui changent les comportements des adolescents et nous n’avaons pas encore appris les bonnes mesures pour se déconnecter le soir« .

Le manque de sommeil chez les adolescents peut avoir de graves conséquences sur son comportement et ses études. Au delà des problèmes de somnolence, « le manque de sommeil peut aussi entraîner des troubles de l’humeur, une irritabilité. Il y a aussi une baisse de la concentration qui peut les amener l’adolescent à perdre pied au niveau scolaire« , insiste le Dr Sylvie Royant-Parola . via France info

Source : réseau morphée

 

Quels sont les besoins en sommeil des ados ?

Le tableau ci-dessous provient d’un processus rigoureux qui comprenait l’examen de plus de 300 publications scientifiques sur le sujet des besoins en sommeil.

Il s’agit donc de la source la plus fiable à ce jour.

Source

Pour sensibiliser les adolescents et les responsabiliser sur leur sommeil, nous pouvons partager avec eux ces ressources :

 

Quelques conseils :

  • maintenez un horaire régulier réveil-coucher (tenez un journal si nécessaire et programmez une alarme pour vous coucher)
  • évitez la caféine, l’alcool, la nicotine,… qui interfèrent avec le sommeil
  • faites de votre chambre un environnement de sommeil confortable (aérer dans la journée, luminosité moindre, température vers 18° si possible, bruit faible ou absent)
  • établissez une routine d’avant-sommeil apaisante (méditation, lecture, rituel de gratitude,…)
  • allez dormir quand vous vous sentez fatigué (yeux qui picotent, bâillements, problème de concentration,…)
  • ne regardez pas l’horloge la nuit (mieux, cachez-la pour que sa lumière ne vous gène pas)
  • exposez-vous à la lumière pendant la journée et limitez l’exposition lumineuse en soirée
  • ne faites pas de sieste trop proche de votre heure de coucher
  • manger et buvez léger au moins une heure avant le coucher (et évitez les aliments protidiques)
  • faites de l’exercice pendant la journée jusqu’à 4 heures avant de vous coucher
  • évitez les tablettes et autres écrans au moins une heure avant de vous coucher

Source

 

Des outils

 

 

Une séance de relaxation comme celle-ci (Isabelle Demauras)

Le son des vagues et de la nature :

Yoga :

Hypnose :

Méditation 

 

 

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *