4 étapes pour se motiver à faire ses devoirs

Nous partageons avec vous 2 vidéos issues de la chaine youtube Mine et Encre. Elles contiennent d’excellents conseils pour se motiver à faire ses devoirs. Nous les avons complétés.

  1. Choisir ou aménager un lieu tranquille dédié aux devoirs
  2. Eloigner les distractions
  3. Prendre des pauses pour maintenir la concentration
  4. Faire des feedbacks

Cette deuxième vidéo explique comment bloquer les distractions si le travail doit être fait sur un ordinateur.

Nous pouvons ajouter quelques conseils supplémentaires :

  • écrivez quelques lignes ou dessinez sur un cahier de brouillon pour activer les automatismes d’apprentissage (pas plus de 5 minutes). C’est une façon de se jeter à l’eau en contournant les freins mentaux.
  • prenez l’air avant de commencer votre période de travail. Cette oxygénation permettra de diminuer le stress. La marche en pleine nature ou dans un environnement naturel est idéal.
  • une séance de méditation, sophrologie, yoga,… améliore la productivité car permet de calmer le mental tout en se recentrant (voir cet article pour des séances)
  • commencez par les devoirs qui vous plaisent le moins
  • fixez-vous un objectif d’heure de fin des devoirs
  • buvez de l’eau : la déshydratation est une source de stress et on ne se rend parfois pas compte que nous avons soif
  • quelques recommandations relatives à l’écoute de la musique (via):
    • Si vous devez apprendre : coupez la musique

    L’apprentissage est ralenti par l’écoute de la musique car le cerveau , en plus des données à assimiler,  doit écouter des informations sonores. Le processus d’acquisition est donc ralenti et, pire, peut être mal intégré par des associations bizarres entre les sons et les données. Et le phénomène est encore plus important avec des musiques qui comportent des paroles : plus de confusion et concentration faible.

    • dans un environnement bruyant : écoutez de la musique

    Le bruit disperse l’attention et agit sur les sécrétions hormonales (cortisol en hausse, dopamine en baisse) et parasite la fonction exécutive. Se concentrer demande alors beaucoup plus d’énergie. Dans ce cas, écouter de la musique est profitable afin de s’isoler de la nuisance sonore, qui bloque le cortex préfrontal par l’assaut du stress. Relativement à l’item précédent, préférez de la musique instrumentale ou d’ambiance.

    • pour un travail répétitif : écoutez de la musique

    Pour des tâches répétitives, l’écoute de la musique aimée augmente la productivité. En effet, des neurotransmetteurs du bien-être (sérotonine, noradrenaline, dopamine) sont libérés. Cela fait baisser le stress tout en améliorant notre humeur. Nos performances augmentent alors.

    • nouvelle musique : stop

    L’effet nouveauté, bien qu’agréable, éveille la curiosité et nous surprend tout en nous éloignant des tâches plus laborieuses. La concentration sur le travail s’amoindrit et la productivité est donc en berne.

Besoin de musique pour vous concentrer ?

Ces 7 musiques facilitent l’apprentissage (concentration, mémorisation, anti-stress)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *