Les compétences à acquérir aujourd’hui pour se préparer à demain

Dans son dernier livre consacré aux adolescents “Élever son ado sans baisser les bras”, Nathalie de Boisgrollier évoque les compétences que les ados doivent acquérir aujourd’hui pour se préparer à demain. Il s’agit d’une liste non exhaustive dont nous pouvons discuter avec eux et qui peut leur servir d’objectifs de base.

En ce qui nous concerne, nous, parents, avons la chance de pouvoir remarquer l’émergence de ces capacités et de les encourager par de petites phrases telles que :

  • “J’ai vu que tu avais fait preuve de persévérance pour ce projet”
  • “Tes compétences en anglais ont été appréciables à Londres”
  • “J’ai remarqué la manière dont tu as résolu le conflit avec ta soeur

 

– les compétences fondamentales « historiques » : lire, écrire, compter, des repères solides en sciences, en histoire, en géographie… ;

– la maîtrise de plusieurs langues ;

– une première pratique de codage informatique ;

– apprendre à apprendre ;

– l’écoute, le partage, l’empathie, l’intelligence interpersonnelle ;

– une bonne connaissance de soi et des différents profils psychologiques ;

– une capacité à déceler les difficultés et les problèmes humains, techniques, etc.

– une grande capacité à vivre dans l’incertitude ;

– une capacité à prendre des risques ;

– une capacité à gérer ses projets en vue de réaliser ses objectifs ;

– de bonnes pratiques en termes de gestion du temps et des priorités ;

– la créativité ;

– l’adaptabilité ;

– l’intelligence émotionnelle ;

– la coopération et la collaboration ;

– savoir dire non ;

– la pensée critique ;

– prendre soin de sa santé psychologique et physique.

 

 

Source :

“Élever son ado sans baisser les bras” de Nathalie de Boisgrollier est disponible sur :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.