Le clone : un outil pour aider les ados à se débarrasser de leurs complexes ou de leurs mauvaises habitudes

clone

Votre ado se ronge les ongles ? manque de confiance en lui ? a des complexes ? est inquiet ? Je vous invite à découvrir un outil pour l’aider : le clone.

L’idée est de créer un double “idéal” de lui-même, celui qui sourit, qui agit avec assurance, etc.

Suivons les indications de Sophie Néel, auteure du livre “la communication positive parents-enfants” pour le guider dans cet exercice :

 

  1. Proposez à votre ado de localiser près de lui son double, celui qui détient le problème.
    Demandez-lui de vous le décrire (comment est-il habillé ? comment se tient-il ? sourit-il ?…). Précisez-lui que cette version de lui-même possède de nombreuses qualités qu’il va pouvoir garder.
  2. Demandez-lui maintenant de faire apparaitre le nouveau lui tel qu’il veut qu’il soit dans l’idéal. Demandez-lui comment il se comporte ? où se trouve-t-il dans la pièce ? que fait-il ? est-il heureux ?
  3. Invitez-le à relier un tuyau entre l’ancien et le nouveau lui : ce tuyau équipé d’un filtre puissant va transférer de l’ancien vers le nouveau tout le positif qu’il y a à garder. Le comportement à modifier va rester dans l’ancien ainsi que tout ce qu’il ne souhaite plus.
  4. Une fois que c’est terminé, suggérez-lui de faire partir l’ancien par le moyen qu’il souhaite : en montgolfière, en fusée, en disparaissant comme par magie, etc. Dites-lui que, où qu’il aille, il va automatiquement se transformer en positif.
  5. Faites-le se concentrer sur le nouveau lui. Dites-lui de le regarder avec attention, comment se sent cet ado pour qui tout va bien ? Invitez-le à se rapprocher virtuellement et physiquement de son double. Faites-le doucement afin que les émotions remontent et que l’envie augmente.
  6. Quand votre ado est prêt et impatient, invitez-le à fusionner avec son double. Interrogez-le sur son ressenti maintenant qu’il est ce nouveau lui. Arrêtez-vous sur les émotions, aidez-le à les verbaliser.

Analyse :

Cette technique permet de s’appuyer sur l’imagination pour se “dissocier” mentalement des problématiques rencontrées et créer un “moi” idéal qui influe directement sur le système de croyance des ados (inconscient). Nous sommes proches de la programmation neuro-linguistique ! 🙂

Notez qu’on peut cloner autant de fois que nécessaire et que cette méthode fonctionne aussi parfaitement pour les adultes. 🙂

 

Source :

“La communication positive parents-enfants” de Sophie Néel

 

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.