4 astuces pour apprendre à lâcher prise

le pouvoir des petits riens« Si vous lâchez un peu prise, vous aurez un peu de bonheur.

Si vous lâchez beaucoup prise, vous aurez beaucoup de bonheur.

Si vous lâchez complètement prise, vous serez complètement heureux. »

Ecoutons  Ajahn Chah, auteur de cette citation et suivons les précieux conseils du neuropsychologue Rick Hanson pour apprendre à lâcher prise et augmenter notre niveau de bonheur.

 

Rick Hanson l’affirme : il faut de la force, du courage, du caractère et de la lucidité pour lâcher prise.

Mais les habitudes ont la vie dure, comme les préjugés…

Alors je souhaitais partager avec vous plusieurs astuces que nous explique l’auteur du livre  « Le pouvoir des petits riens » pour apprendre à lâcher prise.

  • Prenez conscience que vous utilisez déjà le lâcher-prise au quotidien : Pour apprendre à lâcher-prise, prenez d’abord conscience de ces moments où vous lâchez prise : quand vous raccrochez le téléphone, quand vous posez un objet, dites au revoir à un ami, changez de chaines, … Comme vous le remarquez, il n’y a aucune conséquence excepté le fait que vous passez à autre chose.

  • Simplifiez-vous la vie en lâchant prise sur les objets qui ne vous servent plus : Rick Hanson conseille de jeter/donner/vendre tout ce dont vous ne vous servez plus chez vous. Videz vos placards de ces objets/pensées inutiles et voyez quelle joie vous éprouvez devant cet espace retrouvé.

  • Lâchez prise sur une idée douloureuse : identifiez une idée  à laquelle vous vous attachez et qui vous cause des tracas depuis des années. Remettez-la en question face à la réalité et remplacez-la par une affirmation comme celle-ci « tout le monde a droit à l’erreur », « Si je ne tente pas, je ne saurais pas si cela fonctionne », « personne n’est parfait et c’est très bien comme ça », etc.

  • Lâchez prise sur une rancune : Concentrez-vous maintenant sur une rancune et décidez qu’elle ne vous affectera plus, que vous tournez la page.

 

Dans cette approche pro-lâcher-prise, l’écriture et la verbalisation vous aideront énormément. Libérez votre esprit en écrivant ou disant ce qui l’encombre. Vous détacherez ainsi les racines des « problèmes ».

Au cours de toutes ces étapes, il est important de respirer profondément pour diminuer le stress et revenir dans le moment présent.

 

Source : le pouvoir des petits riens de Rick Hanson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.