Une phrase à dire aux ados en situation d’échec

Un adolescent qui rencontre un échec (ou une succession d’échecs) peut perdre confiance en lui et totalement se décourager, évitant par la suite les situations qu’il juge trop difficiles. Il y a des risques que cette peur de l’échec se consolide, amplifiant le sentiment de malaise qui peut se solder par un véritable blocage et un profond complexe d’infériorité.

La manière d’interpréter les échecs est par conséquent primordiale afin de ne pas alimenter de croyances limitantes.

Une phrase clé peut s’énoncer comme un mantra dans cette logique pour aider un adolescent en échec :

 

« L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente »

 

Elle implique le caractère éphémère de l’échec et la capacité à le transformer en réussite par des actions concrètes et de l’apprentissage. C’est une vision motivante et optimiste.

 

Mais cette affirmation peut ne pas suffire pour restaurer la confiance. Voici donc une façon d’accueillir l’échec d’un adolescent avec une première étape essentielle : la reconnaissance de l’émotion.

  1. Écoutez avec empathie la tristesse, le découragement, la déception que ressent l’adolescent. « Je vois que tu es triste/ que tu es déçu(e) »
  2. Clarifiez avec lui, sans jugement ce qui est à l’origine de cette situation : « Qu’est-ce qui s’est passé ? »
  3. Explorez ensemble de nouvelles perspectives pour avancer : la capacité vient avec l’entrainement et l’expérience. « Comment pourrais-tu t’y prendre pour atteindre ton objectif ? » « De qui pourrais-tu t’inspirer ? À qui pourrais-tu demander de l’aide ? » « Qu’as-tu appris de ton expérience et comment peux-tu t’en servir maintenant ? » « J’ai confiance en toi pour trouver les ressources nécessaires pour y arriver »

 

Source : « Crise d’ado : mode d’emploi » de Véronique Guérin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.