Le stress donne-t-il des boutons ?

Examens, nouvelles expériences, disputes, ruminations mentales, manque de sommeil, ruptures amoureuses,…les sources potentielles de stress sont nombreuses dans nos vies (et encore plus pour les adolescents). Elles peuvent avoir des effets sur la santé mais aussi sur l’apparence physique avec l’apparition  de boutons disgracieux dont la découverte alimente également le stress !

Notons que les garçons sont plus exposés que les filles (à cause des testostérones).

Voici une vidéo qui détaille les conséquences des réactions physiques au stress.

(activez les sous-titres en français si nécessaire)

 

A retenir :

« Tout commence dans le cerveau.L’hypothalamus, le contrôleur principal de vos hormones, libère ce qu’on appelle l’hormone corticotropine.
Ça déclenche la glande pituitaire, une glande de la taille d’un pois à la base du cerveau, pour libérer l’hormone adrénocorticotrope qui stimule la glande surrénale, qui se trouve au dessus des reins pour libérer le cortisol, l’hormone principale du stress.
Ces substances chimiques naturelles sont très utiles lorsqu’on a besoin de s’enfuir rapidement, ou de faire des exploits courageux surhumains, mais si on est simplement assis, ces hormones s’accumulent dans le corps et affectent votre santé globale.
Les hormones du stress augmentent l’inflammation dans le corps, suppriment le système immunitaire, ce qui vous rend plus sensible aux infections causées par la bactérie qui provoque l’acné, et peut même augmenter les sécrétions grasses dans la peau.
Et c’est la tempête parfaite pour former un bouton.
Le cortisol est une hormone principale du stress impliquée dans la production des cellules de la peau, de lipides gras à partir des glandes sébacées.
Quand il y a trop de ces lipides gras, appelés sébum, ils peuvent boucher les pores gonflés, enflammés et piéger les bactéries embêtantes, qui provoquent l’acné à l’intérieur, où elles s’installent et prospèrent.
Ajoutez une pincée de neuropeptides inflammatoires libérés par le système nerveux quand vous êtes–nerveux — et il s’ensuit de méchants boutons. »

 

A lire : 12 techniques anti-stress

12 trucs anti-stress pendant les révisions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *