Sagesse et puissance de la Communication Non Violente : 56 cartes pour s’initier ou se perfectionner à la CNV

Les cartes que je vous présente aujourd’hui sont un support essentiel pour qui souhaite se former à la Communication Non Violente, processus de communication créé par Marshall Rosenberg.

Pour déterminer le cadre de la CNV, Anne Van Stappen, à l’origine de cet outil, explique que la Communication Non Violente se vit sur deux plans :

  • Le fondement de la démarche est une intention de bienveillance et la recherche d’une qualité de relation.
  • Le deuxième est une façon de communiquer qui sert le premier.

Ce qui met en évidence deux volets : Soi et les autres.

Pour soi, la CNV revient à se poser ses 3 questions :

Qu’est-ce que je ressens ?

À quoi j’aspire ?

Que puis-je faire ou (me) demander par rapport à ce que je vis ?

Pour les autres, le questionnement est dans la même logique :

Que ressent la personne qui agit comme elle le fait ?

À quoi aspire-t-elle ?

Qu’est-ce qui peut être fait par rapport au vécu de notre interlocuteur ?

Les 4 étapes du processus de communication éclairent sur ces points.

  1. Observation des faits sans juger.
  2. Identification et expression des sentiments.
  3. Découverte des besoins à l’origine des sentiments vécus.
  4. Formulation d’une demande claire, concrète et négociable.

La réussite de cette façon de communiquer repose par conséquent sur 4 aptitudes principales :

  • l’auto-empathie
  • l’honnêteté
  • la gratitude
  • l’empathie

Ainsi, le monde apparait sous une nouvelle matrice : celle des comportements motivés par la satisfaction des besoins (dont les signaux sont les émotions) et une formulation d’une demande claire pour accéder aux besoins avec une possibilité de discuter des solutions ensemble. On atteint ici un niveau de compréhension des relations humaines (et de soi) plus riche et épanouissant.

Pour revenir aux cartes, Anne Van Stappen a retranscrit l’esprit de la CNV. On peut donc les utiliser pour s’inspirer au quotidien ou pour répondre à des situations précises (apprendre à dire non, gérer les colères, ne pas sentir agressé par les critiques, décrypter le comportement d’autrui et reformuler les demandes,etc.).

Pour compléter les messages qui contiennent les cartes, l’auteure a fait figurer dans un mini livret des ressources comme le vocabulaire des sentiments ou les besoins principaux.

Bref, j’ai beaucoup aimé ce coffret qui donne une nouvelle dimension à la vie en y instaurant de la bienveillance et de l’empathie.

 

« Sagesse et puissance de la Communication Non Violente » de Anne Van Stappen et Jean Augagneur est disponible sur :

 

 

 

 

 

Bonus :

Je vous invite à visionner cette intervention de Marshall Rosenberg :

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *