Pourquoi les ados sont de gros dormeurs

Dans son ouvrage « Le cerveau de l’adolescent », le Docteur Frances E. Jensen explique que les adolescents sont physiologiquement faits pour se coucher tard et se lever tard. Leur mélatonine, l’hormone du sommeil, est libérée deux heures plus tard que chez les adultes. Et elle s’attarde le matin, d’où la difficulté à les réveiller.

A cela s’ajoute les besoins en sommeil relatifs au chantier de leur cerveau en pleine restructuration.

Il est par conséquent illogique de maintenir des heures de début de cours à 8 heures. C’est en inadéquation avec l’horloge biologique des adolescents.

Dans son livre « 1,2,3, je me mets à l’éducation positive », Véronique Maciejak préconise le soir d’aider les ados en favorisant une ambiance calme (éviter les conflits par exemple) et en éloignant les écrans une heure avant le coucher (la lumière bleue perturbe la sécrétion de mélatonine).

Durant le week-end et les vacances, il est également conseillé de les laisser vivre selon leur rythme biologique naturel.

 

Source : « 1,2,3, je me mets à l’éducation positive », Véronique Maciejak 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *