Petit exercice pour dépasser la peur de l’échec

Dans son livre « Apprendre à être heureux », Tal Ben-Shahar nous propose un exercice pour surmonter les échecs et mieux s’accepter. En le pratiquant, c’est la peur de l’échec qui diminue, favorisant des comportements propices à la réussite.

Le journal des échecs

Tal Ben-Shahar conseille de tenir un journal de nos échecs.

En effet, « quand on s’autorise à enquêter sur ses propres erreurs et à en déduire des enseignements, on se porte une plus grande attention, à soi et à son petit monde, et on est mieux à même non seulement de s’accepter mais aussi de se remercier pour les erreurs commises car ces erreurs sont des directions à suivre si l’on veut évoluer« .

 

Comment procéder ?

– prenez 15 minutes pour écrire le récit d’un échec personnel. Rentrez dans les détails de ce que vous avez alors pensé, ressenti et quel est votre état d’esprit actuel à propos de cet évènement.

– listez des conséquences positives de cet échec (actions entreprises, leçons, nouveau mode de pensée…).

– prenez conscience que vous êtes toujours là malgré la douleur que vous avez éprouvée et que vous avez de nombreuses réussites à votre actif.

 

Faites de même avec d’autres échecs plus ou moins récents. L’idéal est de pratiquer cet exercice au « fil de l’eau ».

Cette phase d’acceptation de l’échec et de la retranscription écrite permet de donner du sens à ce que vous avez vécu et à calmer votre mental. Avec de l’entraînement, vous ne ressentirez plus de peur d’échouer mais verrez chaque obstacle comme une opportunité d’apprendre à mieux faire, progressivement.

Les échecs sont beaucoup plus riches d’enseignements que les réussites.

 

 

« Apprendre à être heureux » est disponible sur Amazon.fr.

 

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *