Mieux comprendre les ados

Plus la société est en crise, plus la contrainte qui pèse sur les adolescents est grande : on ne pourrait plus se permettre de rêver, d’essayer, de croire en ses capacités, d’inventer d’autres mondes possibles. Et si c’était le contraire, à savoir que plus le monde est difficile, plus il faut miser sur cette période de transition adolescente où la créativité est telle qu’effectivement, tout est possible, tout peut se transformer… tout peut advenir ?

Sous l’égide de la Maison de Solenn (Paris), des spécialistes de l’adolescence partagent leurs savoirs cliniques et leurs expériences. Ils analysent les malaises de nos sociétés et en montrent les effets sur les adolescents et sur nos manières de les éduquer, de les soigner, de les aimer. L’adolescence en quête d’idéal reste une réalité d’aujourd’hui qu’il faut entendre comme telle. Il nous faut faire le pari de la créativité. C’est le parti pris contemporain et fraternel de cet ouvrage collectif.

Marie Rose Moro, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (Université Sorbonne Paris Cité), directrice de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin (APHP, Paris), a coordonné cet ouvrage.

 

« L’adolescent créatif face aux malaises de la société » disponible ici.

Une pensée sur “Mieux comprendre les ados

  • 6 juillet 2017 à 5 h 35 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord. Dans un monde mouvant, comment s’adapter sans créativité ? La créativité pouvant revêtir bien des visages. Bonne journée !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *