Les ados n’aiment plus être contrôlés (qu’on se le dise)

« Donner notre avis, conseiller, faire la morale, répéter, chercher à convaincre, poser des questions type : « Tu as fini tes devoirs ? » sont des interventions contrôlantes que n’apprécient pas les ados » selon Isabelle Filliozat, auteure de « On ne se comprend plus ».

Cela les exaspère, les démotive et les stresse à tel point qu’ils lèvent les yeux au ciel…réaction qui, elle, exaspère les parents qui y voient une certaine forme d’irrespect voire de provocation.

Et pourtant, le respect commence bien par la considération du besoin d’autonomie et de reconnaissance des ados.

Comment réagir : en accordant notre confiance sincèrement et en évitant les explications et autres prévisions alarmistes. S’ils font des erreurs alors que les informations leur ont été transmises préalablement (sans jugement), ils tireront des leçons des conséquences de leurs actes et ajusteront à l’avenir.

C’est ainsi qu’ils se responsabiliseront.

 

Et si la partie immergée de cette tentative de contrôle de nos ados est une réaction face à nos peurs, soignons ces peurs en trouvant des preuves de leur caractère exagéré ou imaginaire.

Source : « on ne se comprend plus » d’Isabelle Filliozat

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *