La biologie du risque chez les adolescents

Pour épater les filles et ses copains, Maxime, 15 ans, sautera-t-il du grand plongeoir ? Comment la prise de risque est-elle perçue par cet adolescent ? Face au danger, comment réagit son cerveau ?

Cette vidéo explique avec grande clarté la propension des ados à prendre des risques inconsidérés : cette tendance provient de l’immaturité de leur cerveau et plus particulièrement de leur cortex préfrontal.

Passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *