Examens : le stress des parents agit négativement sur les performances des ados

« Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’humeur des parents donne le la en matière de stress. Plus ils sont inquiets du résultat, plus l’angoisse de leur enfant augmente. » écrit Anne-France Bouchy-Tatopulos, psychologue clinicienne dans Psychologie Magazine HS N°31.

 

Alors comment faire pour ne pas « contaminer » les ados avec notre propre stress ?

Voici quelques méthodes efficaces :

  1. Mettre des mots sur les sensations et émotions : cette verbalisation apaise l’amygdale dans le cerveau et régule le stress. « je ressens du stress ». Notez que la méditation de pleine conscience permet cela.
  2. Programmer une routine « contenante » pour toute la famille : repas à heures fixes, couchers pas trop tardifs, activités communes (balade en forêt, ciné, jeux de société)
  3. Le contrôle respiratoire
    La respiration, en dehors du fait de nous maintenir en vie, est un outil fabuleux pour retrouver notre équilibre mental et physique. Il existe même un rythme particulier qui nous permet de renter en cohérence cardiaque. Ainsi, le coeur rentre en résonance avec la respiration.Nous avons chacun une fréquence optimale de résonance propre qui est située entre 4 et 7 respirations par minute.Les effets de cette cohérence sont nombreux : baisse du stress, augmentation du niveau de bien-être, réduction de l’anxiété, amélioration des états dépressifs, …Pour vous guider, suivez la bille en inspirant et expirant.
  4. La relaxation musculaire
    Les malaises psychologiques peuvent entrainer des contractures, des tensions,… le fait de se détendre en conscience agit positivement sur notre niveau de stress.Très simplement, on peut contracter et décontracter volontairement les différentes parties de notre corps en prenant conscience du contraste entre les deux états : contracté/décontracté
    Vous pouvez testez cette séance (Ginkgo Ateliers – méditations guidées) :
  5. la méditation de pleine conscience
    Grâce aux études en neurosciences, nous possédons de plus en plus de données sur les incroyables effets de la méditation :

    • capacité d’apprentissage accrue (+ mémorisation et concentration)
    • meilleure régulation des émotions
    • diminution de l’anxiété et de la dépression
    • augmentation de la tolérance à la douleur
    • plus d’ondes alpha dans le cerveau : réduction de la tristesse, des humeurs négatives, de la colère,…
    • système immunitaire plus développé
    • augmentation de la longévité
    • empathie

    Et les résultats sont visibles dès quelques semaines de pratique.

    Testez-la avec cette méditation guidée de Christophe André comme antidote pour les ruminations mentales.

  6. la visualisation mentale
    Grâce à notre imagination, nous pouvons induire un état de relaxation.
    En voici deux pour tester :
    Fermez les yeux, et dans une position confortable, détendez-vous.« Imaginez-vous dans un cadre naturel d’une grande beauté. Cela peut être n’importe quel endroit qui vous plaise particulièrement : une prairie, le sommet d’une montagne, le coeur d’une forêt, le rivage d’un océan. Cet endroit peut même se trouver sous l’océan ou sur une autre planète. Où que cela soit, vous devez y trouver confort, agrément et sérénité. Explorez votre environnement, remarquez les détails, les bruits, les odeurs, toute sensation ou impression particulière.
    Maintenant, vous avez toute latitude pour rendre ce lieu encore plus familier et plus confortable. Vous pouvez y bâtir une maison, un abri, ou bien simplement l’entourer d’une aura dorée protectrice et sécurisante. Créez et arrangez les détails à votre gré, selon votre bon plaisir, ou accomplissez un rituel d’inauguration de votre retraite de prédilection. » (source : Technique de visualisation créatrice de Shakti Gawain)

Exercice de respiration et de visualisation (Stéphane Dumonceau-Krsmanovic)

Bonus : la sophrologie est la somme de ces techniques (Isabelle Demauras)

Bonus 2 :

Séance d’hypnose pour s’endormir (Benjamin Neyrial)

Ces 4 techniques de base apparaissent dans le livre «  »Conseils de psys »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *