Comment mieux communiquer avec les ados (et ne plus couper le dialogue)

Thomas Gordon (1918-2002) était un psychologue américain humaniste qui a créé une méthode de communication bienveillante et respectueuse des besoins de chacun.

Cette méthode permet notamment d’éviter les freins à une communication saine :

  • Donner des ordres.
  • Menacer.
  • Crier.
  • Donner des conseils.
  • Faire la morale.
  • Persuader par la logique.
  • Juger, critiquer.
  • Flatter.
  • Insulter.
  • Faire honte.
  • Interpréter négativement les situations « tu me cherches »
  • Ironiser/ se moquer.

Au lieu de cela, il s’agira de s’appuyer sur le processus suivant :

  1. Ecouter activement

    Cette écoute active est le pilier de la communication. Elle consiste à écouter et à donner des signes de cette écoute sans juger. Ces signes sont simples : reformuler ce que le parent entend (en reflet) et y intégrer les émotions en présence (empathie).
    « Paul t’a menti et je vois que cette situation te met en colère. »

  2. Le message « je »

    L’emploi du « tu » est un terrain glissant car il peut mener à un des écueils cités dans les freins à la communication (« tu me cherches ! », « tu es… »). Alors que le « je » n’est pas accusateur et permet de se recentrer sur nos besoins en invitant notre interlocuteur à faire de même. « Je ressens de la tristesse en entendant cela ».

  3. Résolution des conflits sans perdant

    Une résolution d’un conflit sans perdant implique d’éviter l’autoritarisme (le parent gagne / l’ado perd) et le laxisme (l’ado gagne / le parent perd).   Cela n’est possible que si l’ado est conscient d’être écouté (écoute active), qu’il ne se sent pas agressé ou accusé (grâce au message « je ») et que le parent annonce l’objectif de trouver une solution ensemble en demandant à l’ado ce qu’il propose (ou en formulant de vrais choix pour guider sa réflexion). Le dialogue est alors constructif et l’issue ne lèse personne mais responsabilise.

 

Voici un reportage sur les Ateliers Gordon qui proposent des formations officielles aux parents et aux enseignants  :

 

 

Pour trouver des Ateliers Gordon près de chez vous, rendez-vous sur cette page : Ateliers Gordon 

Une pensée sur “Comment mieux communiquer avec les ados (et ne plus couper le dialogue)

  • 3 juin 2017 à 6 h 10 min
    Permalink

    merci ,
    c’est clair et sa va m’aider

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *