9 astuces pour mieux s’entendre avec les ados

Il existe des astuces simples et accessibles pour mieux nous entendre avec nos adolescents et respecter leur identité en construction.

Danie Beaulieu appelle cela des « boutons verts » par opposition aux « boutons rouges » dans son livre « 100 trucs pour améliorer vos relations ».

Les premiers améliorent les relations tandis que les derniers les dégradent et alimentent les conflits.

Quels boutons allez-vous presser ?

 

Commençons par les verts :

  1. Dès le début de la discussion, dites-lui que vous êtes de son côté. Cela installe un climat de confiance et de paix. « Je suis de ton côté. »
  2. Stop ou Pause ! Au lieu de rentrer dans la spirale des conflits, il est interessant de prendre conscience que nous pouvons temporiser et se calmer avant de parler. « Je ne veux pas te répondre maintenant. Tu es trop important pour moi pour que je laisse la colère parler à ma place. » 
  3. « Amuse-toi bien ! » : au lieu de laisser transpirer nos craintes et notre anxiété, transmettons la confiance à nos ados.
  4. « Et toi qu’en penses-tu ? » : un ado à qui on demande son avis ou ce qu’il pense se sent valorisé et s’exerce à prendre des décisions.
  5. « Y-a-t-il autre chose ? » : au lieu de poser des questions fermées, appuyons-nous sur cette question ouverte pour inciter notre ado à se confier maintenant ou plus tard.
  6. Privilégiez la qualité : plutôt que de se voir entre deux portes, partagez des moments de qualité avec votre ado, loin des téléphones portables qui isolent. Ecoutez ses émotions, intéressez-vous sincèrement à ce qu’il aime,…
  7. Un jour à la fois : au lieu d’évoquer le futur hypothèque et possiblement anxiogène, concentrez vos parole et vos actes sur le présent (en parlant au présent). C’est ici et maintenant que cela se passe.
  8. Remarquez les faits pour les encourager : en remarquant sans jugement de valeur sur leur personne ce que réalise vos ados, ils comprendront qu’ils sont dignes d’intérêt et cela renforcera leurs comportements positifs. « J’ai vu que tu avais sorti les poubelles. Merci ! »
  9. Faites preuve d’humour et d’imagination : par écrit ou à l’oral, servez-vous de votre sens de l’humour et de votre imagination pour mieux collaborer.

Et les boutons rouges :

  1. Critiquer, étiqueter : « Tu vas voir, quand on ne sera plus là pour t’assister… » « Tu es nul(le) »,…
  2. Les NON compulsifs : dire non à tout-va fragilise les rapports parents/ados.
  3. Les phrases infantilisantes : « Tu n’as pas oublié de dire merci ? » « Fais pas ton bébé… »
  4. Le contrôle excessif : le contrôle excessif crée des conflits car les ados ont besoin d’autonomie et de reconnaissance.
  5. Les reproches en public
  6. Les comparaisons blessantes

 

Source : « 100 trucs pour améliorer vos relations » de Danie Beaulieu est disponible sur amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.