6 alternatives responsabilisantes aux punitions

« Oui, il y a des enfants que la punition décourage vraiment et qui se sentent si impuissants qu’ils commencent à perdre confiance en eux-mêmes. Et oui, d’autres enfants en viennent à la conclusion qu’ils sont vraiment « méchants » et qu’ils ne peuvent devenir « bons » sans punition. Et oui, d’autres encore deviennent tellement remplis de colère et de ressentiment qu’ils maintiennent leur comportement tout en trouvant des moyens pour éviter qu’on les attrape. Ils ne deviennent pas plus honnêtes, mais plus prudents, plus cachotiers, plus rusés. »

C’est ainsi que sont décrites les conséquences de la punition sur les ados dans le livre « Parler pour que les ados écoutent, écouter pour que les ados parlent« .

On peut résumer ceci ainsi :

La punition implique :

  • baisse de l’estime de soi, perte de confiance en soi
  • construction de croyances limitantes, prophétie autoréalisatrice (étiquetage)
  • mensonges, désir de revanche
  • déresponsabilisation

A cela s’ajoute une dégradation du rapport parent/enfant avec une motivation basée sur la peur, donc non intrinsèque.

Alors, comment insuffler une motivation intrinsèque et incitez les ados à changer de comportement de façon pérenne ?

 

Il existe 6 alternatives à la fois fermes et respectueuses :

  • Exprimer vos émotions en décrivant les faits et les conséquences sans juger. « Je suis inquiet/en colère… » quand je vois/j’entends…
  • Dire clairement ce qui vous attendez : « Quand tu dis que tu seras à tel endroit à telle heure, je m’attends à ce que tu tiennes parole. »
  • Indiquer une façon de réparer et inviter à proposer des options : « S’excuser s’impose dans cette situation. » « Que proposes-tu pour réparer ? »
  • Proposer des choix : « Tu peux par exemple t’excuser en l’appelant ou en lui écrivant »
  • Prendre des mesures en vous appuyant sur vos besoins : « J’ai besoin d’être tranquillisé pour ta prochaine sortie. Ecris ce que tu t’engages à faire pour cela. »
  • Le contrat de confiance : le contrat de confiance est un contrat moral et écrit entre les membres d’une même famille. On y inscrit nos valeurs et nos règles tout en restant à l’écoute des propositions de chacun. Chacun signe ce contrat et s’engage à le suivre.


Source :

« Parler pour que les ados écoutent, écouter pour que les ados parlent » d’Adele Faber et Elaine Mazlish 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *