5 façons d’aider les ados à être heureux selon la psychologie positive

La psychologie positive est ce que nous pourrions appeler la science du bonheur. Science parce qu’elle se base sur des études et que les résultats des expériences menées sont reproductibles.

Ilona Boniwell, docteur en psychologie, et Charles-Martin Krumm, maître de conférences à l’ESPE de Bretagne et président de l’association française et francophone de Psychologie positive, sont à l’origine de l’ouvrage « Pour des ados motivés » où ils détaillent les apports de la psychologie positive dans l’éducation.

On y découvre notamment 5 façons d’aider les adolescents à être plus heureux. Les parents/enseignants peuvent les accompagner dans cette démarche grâce à des discussions orientées et des questions de curiosité sur les thèmes exposés. Ajoutons que donner l’exemple en le pratiquant soi-même est également efficace pour transmettre.

 

  1. Apprendre la pleine conscience du moment présent : via des exercices simples, les ados peuvent augmenter leur « présence » et appendre à orienter leur attention. Par exemple en se concentrant sur leur respiration ou en prêtant attention à leurs sensations corporelles. La pleine conscience, c’est aussi l’accueil des émotions et leur verbalisation.
    Vous trouverez sur adozen.fr plusieurs ressources gratuites. Cette propension à « habiter » l’instant présent est une source de bien-être et cela « coupe » les ruminations mentales.
  2. Faire de la gratitude une pratique quotidienne : via un rituel des 3 plaisirs du jour par exemple, les ados porteront leur attention sur des satisfactions quotidiennes, en augmentant les effets et développant ainsi leur optimisme. En les rappelant, ils réactiveront ces émotions agréables et fixeront les souvenirs dans leur mémoire, comme des bulles de bonheur. La gratitude est aussi l’habitude de remercier et de ressentir de la reconnaissance envers les personnes qui facilitent leur vie. Même si ces personnes ne sont pas visibles sur le moment.
  3. Abandonner les rancunes : le pardon est un moyen de se débarrasser de fardeaux mentaux. Si les ados ont de la rancoeur, il est pertinent de leur demander comment il pourrait réussir à abandonner ce sentiment. Pardonner, c’est se libérer.
  4. Encourager la gentillesse et l’altruisme : dépenser de l’argent pour les autres, rendre service, s’engager dans un projet humanitaire, encourager et aider les autres,…sont autant de facettes de l’altruisme. L’altruisme rend heureux.
  5. Savourer les petites choses de la vie : un rayon de soleil, un sourire, un livre qui nous enchante, une musique exaltante, un délicieux jus d’orange, …en cueillant les petits bonheurs au fur et à mesure qu’ils se présentent à eux, les adolescents se sentiront de mieux en mieux.

 

Source : « Pour des ados motivés » d’lona Boniwell et Charles-Martin Krumm est disponible sur :

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *