3 étapes de communication pour éviter les conflits avec les ados

Je viens de terminer la lecture du livre « satisfaire son besoin de reconnaissance » d’Olivier Nunge et Simone Mortera.

On y découvre notamment une méthode pour communiquer avec bienveillance et ainsi éviter les conflits avec les adolescents (ou quiconque).

Certains reconnaitront les principes de la Communication Non Violente.

Face à une situation qui ne nous convient pas ou un comportement que nous désapprouvons, au lieu de reprocher et d’entrer dans des jeux de pouvoir, nous pouvons nous exprimer ainsi :

 

  1. Réaffirmer les liens (attachement, amour)
  2. Désigner des faits et ce que nous ressentons par rapport à ces faits (observation, émotions)
  3. Réaffirmer ou renégociation de notre demande sur une autre base (demande)

Tout cela en favorisant un message « je ».

 

La phase 1 est essentielle car elle répond au besoin de reconnaissance et d’attachement tout en annonçant une intention de collaboration et de bienveillance. Idéal pour se connecter plus sereinement.

 

Exemple d’utilisation (extrait de l’ouvrage) :

« Vous êtes sur votre lieu de vacances et votre fils de 15 ans ne respecte pas les horaires. Il rentre à deux heures du matin alors qu’il a la permission de minuit. Vous pouvez vous mettre en colère, du style : « Tu es incroyable », « Tu es incorrigible », « Tu ne respectes rien », « Tu n’as pas de parole »… Tu… Tu… Tu… ce que Jacques Salomé appelle la relation klaxon.

Une autre façon de traiter le problème peut être de dire : « Tu sais que je t’aime et que je tiens à toi ; je m’inquiète quand tu rentres après minuit pour telle ou telle raison. En conséquence, je te demande de respecter l’heure à partir de maintenant. » Dans ce cas, nous sortons de la relation klaxon. »

 

Source : « Satisfaire son besoin de reconnaissance » d’Olivier Nunge et Simone Mortera est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.